La Rolivaloise et le Forum de l’Emploi reportés !

Communiqué de Marc-Antoine Jamet, maire de Val-de-Reuil, suite à la décision en accord avec le Préfet de l'Eure de reporter les deux événements rolivalois


Les conseils de défense et des ministres réunis autour du Président de la République, samedi dernier, ont défini plusieurs mesures, dont l’interdiction ou le report d’événements réunissant des publics importants, afin d’éviter la propagation des foyers d’infections au coronavirus (CoVir 19) qui sont apparus depuis deux semaines dans notre pays.


En application de ces prescriptions, bien qu’aucun risque particulier n’ait été décelé à Val-de-Reuil ou dans ses environs, le Forum de l’Emploi qui devait avoir lieu jeudi 12 mars 2020 au stade couvert Jesse Owens et la course féminine « La Rolivaloise » qui devait se dérouler en ville le dimanche 8 mars, sont reportés à une date ultérieure. Ces décisions, évoquées, dès samedi, avec le M. Préfet de l’Eure, ne sont pas la conséquence d’un danger constaté ou d’un risque avéré, mais la simple application d’un principe de précaution à des manifestations qui n’ont aucun caractère et calendrier obligatoires.


Le premier de ces deux événements réunissait plus de 5.000 exposants, représentant 300 entreprises, et participants, dont de nombreux enfants et adolescents, venus de nombreuses communes du département, dans un espace confiné. Le second accueillait près de 3.000 coureuses, dont quelques-unes âgées, de santé précaire ou handicapées, leurs accompagnants, les organisateurs et les spectateurs, venus de toute la Normandie, parfois, de plus loin, dans l’espace resserré du départ de l’épreuve et du village arrivée devant la Mairie.


Ces deux manifestations, bien qu’attendues, connaissaient cependant un nombre croissant d’annulations ou de désistements. Elles seront reprogrammées.


D’autres événements organisées à Val-de-Reuil, comme le Carnaval, samedi 28 mars, qui réunit traditionnellement un grand nombre d’enfants en bas âge venus des centres de loisirs, leurs parents et encadrants, ou les Puces Motos, qui doivent rassembler, dimanche 5 avril, plus de 40.000 visiteurs venus de différentes régions de France, feront en liaison avec la préfecture de notre département, l’objet d’un examen attentif en fonction de l’évolution de la situation sanitaire nationale.


Toutes les autres réunions et manifestations ayant lieu dans les espaces et équipements publics de la commune sont maintenues. Les services publics sont ouverts aux horaires et dans les conditions que chacun connaît. Aucune restriction n’a été établie à quelque activité que ce soit dans les entreprises, les administrations ou les associations locales. Je n’ai personnellement rien changé à mes habitudes ou à mon agenda. Il en va de même des élus municipaux, comme de leurs opposants, je l’imagine, qui poursuivent, normalement, sereinement, les actions (réunions, porte-à-portes, tractages) liés à la campagne en vue des élections municipales du 15 mars 2020.